Apivar
Lutte contre Varroa

Apivar est un médicament vétérinaire contre Varroa à base d’amitraz. Il se présente sous forme de lanières plastiques à insérer dans la ruche, sans contrainte de température lors de l’utilisation. Utilisé en France depuis plus de 20 ans, Apivar démontre chaque année une efficacité moyenne entre 97 et 99%. (1)

Rupture de stock

Points clés :

  • Pas de contrainte de température lors de l’application
  • 6 à 10 semaines de protection
  • Facile d’utilisation : 1 seule application
  • Efficacité entre 97 et 99% (1)

Mode d’action

Apivar est une lanière associant 2 composants :

  1. L’amitraz, un acaricide qui paralyse les varroas. Incapables de s’accrocher aux abeilles, les varroas tombent au fond de la ruche et meurent de faim.
  2. Le plastique de la lanière : spécialement conçu pour assurer une diffusion régulière de l'amitraz pendant toute la durée du traitement après placement dans la ruche.

Apivar agit par contact avec les abeilles : quand une abeille entre en contact avec lanière, elle va capter une partie de l’amitraz disponible à la surface de la lanière. Cet amitraz peut ensuite être distribué dans la colonie par contact entre abeilles. A la suite de ce contact, une migration d’amitraz va se produire, de l’intérieur vers la surface de la lanière. La lanière serra donc active pendant toute la durée du traitement.

Efficacité : entre 97 et 99% chaque année (1)

Véto-pharma participe aux tests d’efficacité des médicaments anti-varroa autorisés en France, menés par la FNOSAD (Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales). Ces tests ont lieu tous les ans depuis 2007 au niveau national. Les résultats sont publiés dans la revue « La Santé de l’Abeille » et mettent en évidence de 2007 à 2016 une efficacité moyenne entre 97 et 99 % (1), malgré les niveaux d’infestation varroa différents et des conditions climatiques variables selon les régions et les années.

Apivar-efficacite-FNOSAD

L’ADAPI (Association pour le Développement de l’Apiculture provençale) a également publié en janvier 2016 une synthèse de 11 années d’étude sur l’efficacité d’Apivar, avec une moyenne de 97,74 % d’efficacité. (2) [Etude réalisée sur 10 semaines de traitement en fin d’été, sur différents ruchers en PACA, entre 2004 et 2015, 342 colonies au total]

Des mortalités hivernales réduites avec Apivar

Un rapport publié par la Chambre d’Agriculture de l’Alsace, issu de 7 années d’études (2009-2016), a mis en évidence une différence du taux de mortalité des colonies en fonction du traitement varroa utilisé. Le bilan publié en Décembre 2016, démontre que les colonies traitées avec Apivar présentaient les taux moyens de mortalité hivernale les plus faibles : 13,5 %, contre 17,9 à 31,9 % pour les autres traitements (Apiguard, ApilifeVar, Thymovar, Apistan, MAQS,). (3)

Apivar-mortalite-hivernale

[Etude réalisée entre 2009 et 2016 en Alsace, France, sur 43 261 colonies, dont 23 781 traitées avec Apivar]

Pas de dommage pour le couvain et les abeilles

Les différents études réalisées démontrent :

  • L’innocuité d’Apivar sur les reines et le couvain jusqu’à 5 fois la dose recommandée. (4)
  • Pas de mortalité de couvain induite par Apivar à la dose recommandée. (4)
  • Après application de 5 fois la dose thérapeutique recommandée pour une durée de 6 semaines, aucun autre effet n’a été observé à l’exception de la formation de grappes en cas de forte chaleur. (5)

Qualité : Fabriqué en France

  • Apivar est fabriqué en France (dans l’Indre) selon les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF), et répond aux normes strictes de qualité pharmaceutique.
  • L’amitraz sélectionné est d’origine française, de qualité pharmaceutique supérieure au niveau requis par les standards de qualité Européens.
  • Des contrôles stricts et analyses sont réalisés pour chaque lot avant commercialisation. Dans le cas où un lot produit ne serait pas conforme aux caractéristiques normales d’Apivar, il serait détruit.

---

Références :

  1. Etude d’efficacité des médicaments Varroa réalisée en France avec le médicament Apivar sur plusieurs années – FNOSAD – On retrouve le nombre de ruches suivant par année 2007 : 159 , 2008 : 77 , 2009 : 136 , 2010 : 176, 2011 : 112, 2012 : 199 , 2013 : 151 , 2014 : 105 , 2015 : 151 et 2016 : 77.
  2. Résultats des suivis des traitements avec Apivar à l'ADAPI entre 2004 et 2015 – ADA France INFOS – Janvier 2016
  3. Rapport étude régionale “Pertes hivernales 2015-2016 en Alsace”. Chambre d’agriculture de l’Alsace – Ballis A. – Décembre 2016
  4. Apivar registration dossier (2015). Etude 2026-2015. Etude conduite en France en 2015, sur 40 colonies réparties sur 2 ruchers.
  5. RCP/APIVAR/2017/4.10/SURDOSAGE

---

Pour consulter le Résumé des Caractéristiques du Produit, cliquez ici : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=APIVAR+LANIERES+POUR+RUCHES+A+500+MG+D%27AMITRAZ

APIVAR LANIERES POUR RUCHES A 500 MG D'AMITRAZ. Indication : Chez les abeilles : Traitement de la varroose due à Varroa destructor sensible à l’amitraz. Contre-indications : Ne pas utiliser en cas de résistance connue à l’amitraz. Temps d’attente : Miel : zéro jour. Ne pas utiliser pendant la miellée. Ne pas extraire le miel des cadres du corps de ruche. Ne pas récolter de miel pendant la période de traitement. Les cadres de corps de ruche devraient être remplacées par des cadres de cire neuve au moins tous les trois ans. Ne pas recycler les cadres de corps en cadres de hausse. Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire : Ce médicament vétérinaire contient de l’amitraz, ce qui peut entraîner des effets indésirables neurologiques chez l’homme. L’amitraz est un inhibiteur de la monoamine oxydase ; porter une attention particulière chez les personnes diabétiques ou sous traitement avec des inhibiteurs de la monoamine oxydase ou sous traitement hypotenseur. L’amitraz peut causer une sensibilisation cutanée (réaction allergique, particulièrement des irritations cutanées). Eviter tout contact avec la peau. En cas de contact, laver abondamment à l’eau et au savon. Eviter tout contact avec les yeux. En cas de contact, rincer immédiatement et abondamment à l’eau. Des gants imperméables et l’équipement de protection d’apiculture habituel doivent être portés lors de la manipulation du produit. Si des effets indésirables sont notés, consulter immédiatement un médecin et lui montrer l'étiquette. Ne pas manger, boire ou fumer lors de la manipulation du produit. Eloigner les enfants lors de l’application du produit. Se laver les mains après utilisation. Ne pas inhaler ou ingérer. V0718. Apivar est un médicament vétérinaire. Lire attentivement la notice avant utilisation. Demandez conseil à votre vétérinaire. En cas de persistance des signes cliniques, adressez-vous à votre vétérinaire. AP2018/901

Si vous suspectez un effet indésirable ou un manque d’efficacité lié à l’usage d’un médicament, vous pouvez le déclarer en utilisant le formulaire de contact (en précisant bien le nom du produit, et la réaction observée) ou sur le site de l’agence du médicament vétérinaire : https://pharmacovigilance-anmv.anses.fr/. Le numéro de lot utilisé vous sera demandé, de même qu’une description du problème et des informations sur son contexte.

APV-49-FR-N01-06/18

Points clés pour un traitement efficace

  • Ne pas traiter en présence de hausses.
  • Pas de contrainte de température avec Apivar.
  • Nourrir au moment du traitement pour stimuler la colonie.
  • Respecter les doses prescrites : 2 lanières par ruche, pendant 6 à 10 semaines de traitement.
  • Positionner les lanières au cœur du couvain. L’efficacité est liée au contact des abeilles avec la lanière : plus il y a de contacts, meilleure sera la diffusion dans la colonie.
  • Traiter toutes les colonies de votre rucher simultanément pour éviter les ré-infestations.
  • Laisser les lanières en place minimum 6 semaines puis retirez-les. En présence de couvain, laisser les lanières en place pendant 10 semaines et retirer les lanières à la fin du traitement. Ne pas réutiliser les lanières.
  • Vérifier la position des lanières en cours de traitement et, si nécessaire, les repositionner après les avoir grattées (pour enlever la cire et la propolis).

Quand utiliser Apivar ?

  • En traitement de fin d’été / automne, après retrait des hausses
  • Au printemps (en l’absence de hausse).

Comment utiliser Apivar ?

Apivar se présente sous la forme d’un sachet sous vide, contenant 5 double-lanières reliées par des pointillés (= 10 lanières au total, permettant de traiter 5 ruches).

  1. Enlever les hausses avant d’appliquer Apivar.
  2. Séparer les deux lanières
  3. Pousser le V découpé dans les lanières vers l’extérieur
  4. Insérer chaque lanière entre deux cadres, au cœur du couvain ou de la grappe d’abeille, en respectant une distance minimale de 2 cadres entre chaque lanière. Les deux lanières doivent être positionnées de manière à ce que les abeilles puissent être en contact avec les 2 faces.

Ne pas conserver de sachet d’Apivar ouvert : Les étuis Apivar sont conditionnés sous vide pour garantir une conservation optimale et préserver les propriétés de diffusion des lanières. Après l’ouverture du sachet, il est recommandé d’utiliser les lanières immédiatement et de jeter tout produit inutilisé.

Apivar-schema-utilisation

Vous pourriez aussi être intéressé par

Oxybee est un nouveau médicament vétérinaire contre Varroa composé d’acide oxalique, glycérol et huiles essentielles (anis et d’eucalyptus). Il s’utilise par dégouttement et est compatible avec l’apiculture biologique.

  • Nouveau
Rupture de stock